Intoxication au monoxyde de carbone: installez un détecteur pour vous prémunir

L’intoxication au monoxyde de carbone fait plusieurs victimes chaque année. C’est un gaz inodore et incolore. Il vient contaminer l’air intérieur suite à la combustion incomplète des combustibles qui alimentent les chauffages. Pour se protéger de tel danger, l’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone est recommandée.

Une mesure de protection obligatoire

L’intoxication au monoxyde de carbone (CO) est l’un des accidents domestiques les plus mortels. Elle peut faire des milliers de victimes par an. A en tenir compte, le bilan est lourd. Étonnement, la loi n’importe pourtant pas l’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone dans chaque habitation, contrairement au détecteur de fumée, obligatoire depuis 2015. Il est donc nécessaire que chaque citoyen soit conscient du danger et prenne les mesures nécessaires pour éviter tout danger en installant un détecteur CO. Les autres habitudes à adopter sont l’aération du logement durant 10 minutes par jour en hiver et l’utilisation d’un bon système de ventilation.

Le rôle du détecteur de monoxyde de carbone

Un détecteur de CO, c’est quoi ? En fait, il s’agit d’un dispositif ayant pour fonction d’analyser l’air intérieur. Lorsqu’il détecte que le taux de monoxyde de carbone est important, il lance un signal d’alerte, de quoi permettre aux occupants du logement de prendre les mesures requises. Le détecteur revêt l’aspect d’un boitier muni d’un écran et d’un voyant lumineux. Il est à fixer sur le mur.

Le choix du détecteur

Le marché propose plusieurs types de détecteurs de monoxyde de carbone. Ils se diffèrent au niveau de l’efficacité, de la marque et de la qualité. C’est pourquoi il faut savoir faire le bon choix lors de l’achat. Pour commencer, on doit opter pour un dispositif doté d’un label de qualité NF ou CE et vendu avec une garantie de 5 à 10 ans. Il est tout aussi indiqué de vérifier les fonctionnalités du détecteur et l’alimentation. Les modèles fonctionnant avec des piles et qui embarquent plusieurs options sont à privilégier. Il faut toutefois s’assurer de choisir un modèle muni d’un signal pile faible.

Le choix de l’emplacement du détecteur

Pour que le détecteur de CO fonctionne bien, il est important de bien choisir son emplacement. En général, il est à placer dans les pièces de vie et les endroits sensibles comme la cuisine, la buanderie et la chaufferie. Sa présence est aussi nécessaire dans les espaces qui abritent des appareils de combustion. Il faut seulement l’éloigner des chauffages.

Il est d’ailleurs important de souligner que l’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone ne garantit pas une sécurité totale. S’il ne fonctionne pas correctement, le risque d’intoxication est toujours élevé. Pour optimiser l’efficacité de l’appareil, on doit vérifier régulièrement l’état des piles. Lorsqu’elles sont défaillantes, il faut les remplacer. En outre, on doit bien entretenir l’appareil.

Image: wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *